Ce produit n'est pas disponible actuellement
/
This product is currently non avalaible




Camera Silens par Camera Silens (Patrick Scarzello)[Livre]

Camera Silens par Camera Silens (Patrick Scarzello)

Camera Silens par Camera Silens (Patrick Scarzello)[Livre]

14€
Auteur Patrick Scarzello
Année 2020
Editeur Castor Astral

Introduction par Thierry Saltet

 

Description


"Ce livre retrace l’histoire du mythique groupe de punk rock bordelais Camera Silens, de leurs de´buts dans les années 1980 à nos jours. Pour la première fois, les membres du groupe ainsi que leur manager se confient. Ils évoquent sans détours leurs doutes, les ravages de la dope, leur apolitisme, les instants de complicité et les provocations. Ils reviennent e´galement sur leurs liens avec un public fidèle souvent punk et parfois « destroy » ! Le groupe est devenu culte ! Gilles Bertin, leur leader, a commis de nombreux braquages, a connu de longues anne´es de cavale avant de se rendre à la police et d’être de nouveau libre. Il est décédé en novembre 2019.
Virginie Despentes les écoutait dans les années 1980 et les cite toujours dans ses romans. De Bogota jusqu’au Japon, on entonne leurs chansons comme des hymnes : « Squat », « Identité », « Pour la gloire » sont des refrains sonnant comme des slogans, rebels, crus, violemment tendus." (Castor Astral)

 

"Autobiographie fiévreuse et en mode oral d’un groupe emblématique du punk bordelais (et favori d’une certaine intelligentsia – Virginie Despentes ne leur a jamais mégoté son affection), mise en forme chronologique par le divin marquis (de Sade ?) du rock aquitain : une invraisemblable saga, que l’on goûtera jusqu’à l’hallali[...]" (Christian Larrede, Son du monde)

 

Le mot de LaDistroy


Camera Silens par Camera Silens, c'est l'histoire de CS, groupe culte bordelais, récemment revenu au coeur de l'actualité par le retour/reddition de son chanteur Gilles Bertin après 28 ans d'une cavale provoquée par le casse de la Brinks toulousaine en 88. Le bouquin est un pavé qui entremèle des témoignages et des passages de recontextualisation bienvenue, ainsi on est jamais perdu devant le foisonnement.
Ce bouquin, c'est à la fois un livre témoignage sur le groupe, mais aussi sur l'époque : "Tout était tellement chiant en ces débuts des années 80... mais il y avait aussi tout à inventer !" (Benoit).
Et l'intro de Thierry Saltet qui nous parle des punks et des skins,du ska et de la Oi!, est fort passionnante.