Too much future (punk en RDA) - Boehlke & Gericke[livre]

Too much future (punk en RDA) - Boehlke & Gericke

Too much future (punk en RDA) - Boehlke & Gericke[livre]

15€
Quantity :

“Les Sex Pistols s’étaient dissous à peine avions-nous découvert leur existence ; et pourtant leurs hymnes et les textes qu’ils débitaient avec mépris pulvérisaient, tout du moins à nos yeux, le mélange assommant de chanteurs ringards et de musiques militaires dans lequel nous baignions.”
RDA, années 70, l’avènement du punk provoque un raz-de-marée, un frisson salvateur, euphorisant. Nul besoin de savoir jouer de la musique pour être punk et hurler sa haine contre l’État : il suffit de cisailler ses cheveux et déchirer ses vêtements. Mais cela suffit, aussi, pour être considéré comme un ennemi de l’intérieur. La Stasi, police d’État de la République Démocratique Allemande, traque, poursuit, interroge, emprisonne et bannit les punks, tant ils forment un vent contraire à la politique répressive d’un État pourvoyeur d’avenirs programmés. Protagonistes de ce soulèvement, Michael Boehlke et Henryk Gericke rendent compte de la formation de ces groupes, des amitiés nouées, de la débauche des concerts clandestins, ainsi que de l’étonnante complicité des Églises luthériennes. Ces textes et entretiens dévoilent le devenir des punks dans une société dont la politique a tout mis en œuvre pour éradiquer l’image de liberté qu’ils promulguaient. Le Mur est alors tombé comme un couperet : c’est le moment où les dossiers de la Stasi révèlent l’infiltration des punks par les services d’espionnage.

Format : 220 x 170 mm - 198 pages
Nés en 1964, Michael Boehlke et Henryk Gericke ont tous deux été chanteurs dans différents groupes punks de l’Allemagne de l’Est (Planlos, NVA). Boehlke est aujourd’hui journaliste et réalisateur de films documentaires sur le sujet. Après avoir appris la reliure, été imprimeur et travaillé dans un cabinet d’architectes, Gericke écrit des articles, des essais et des poésies, et est parfois DJ.