Les archives de la newsletter

En chemise déconfinée

Cette newsletter est le meilleur moyen de vous tenir informé des nouveautés du catalogue (mais pas que...). Vous pouvez vous abonner en cliquant ici.

 

Molly McHarrel - En chemise déchirée


 Salut à toi camarade distronaute,

Ca confine, déconfine, reconfine, va bien ? Ou bien ?
C'est la rentrée... en vrai on a pas exactement mis en pause, même si on en a pas foutu des rames... et ça va changer (ou pas) puisque cette rentrée est placée sous le signe (de la covid) (oui mais c'est pas ça) de la sortie de l'album "En chemise déchirée" des fabuleuxes Molly McHarrel.
Molly McHarrel, groupe toulousain de punk rock perfusé au celtic, revient sur les platines avec son deuxième album En chemise déchirée. Les ingrédients de base sont les mêmes, à savoir un bon mélange d'humour, de second degré, d'énervement, et de textes personnels, sur fond de punk rock (guitare, basse, batterie) matiné de celtic et de folk (biniou, flûte traversière), mais la progression est flagrante. Le groupe gagne en intensité musicale, à la fois plus puissant et incisif dans la prod, mais aussi plus agressif dans les intonations. Si certains parlent d'albums de la maturité, En chemise déchirée s'impose plutôt comme un album de la contre-maturité. Loin de s'assagir et de prendre la distance qui va normalement de pair avec l'expérience, Molly McHarrel trouve là une inspiration plus brut de décoffrage, que ce soit pour des titres énervés ("cours", "dans ton bureau") ou plus personnels ("les doigts", "une chose est sûre", "ton épaule"). Tout dans cet album tape plus directement, musique et texte, y compris le fond poétique qui nourrit comme toujours le répertoire des Molly McHarrel. Quant aux choeurs, ils confèrent à l'ensemble une cohésion imparable, transformant chaque titre en hymne potentiel (sauf "Aucun répit", qui est un hymne avéré), et En chemise déchirée en véritable machine à tubes.
Notons tout de même que le sublime artwork de Roxane, montrant des moutons qui chassent le loup hors de l'enclos, est inspiré de la désormais célèbre fuite du DRH d'Air France, coursé par des salariés rendus bien vénèrs par un énième plan social à la con.
 


"Franchement tu fais plus le poids / En chemise déchirée" (Aucun Répit)

 

En chemise déchirée est disponible en CD et vinyle, et c'est co-prod LaDistroy Rcds. Si vous êtes fanzineux, animateur d'une émission de radio, et que vous ne l'avez pas encore reçu, n'hésitez pas à nous contacter par ici (on a même aménagé le formulaire pour vous).
Vous trouverez toutes infos (et même plus) sur la page du label consacrée à l'album.
 

Il ne faudrait pas que cet évènement majeur éclipse toutefois le reste de nos arrivages...
 


Nouveautés qui déchirent

 

Union Thugs - Folklore ouvrier
 
Union Thugs - Folklore ouvrier
Dernière production en date de nos Rudy's Back favoris, ce combo CD+Fanzine nous vient de Montreal où les Union Thugs officient en tant qu'oivrier (des prolo qui font de la oi!) folkloriste.
"L'album Folklore ouvrier s'inscrit dans cette même volonté de continuer à développer une culture ouvrière révolutionnaire. Si la chanson populaire moderne a cette fois été évacuée de notre sélection, aux profits de certains classiques de la chanson comme Union Maid et Partisan, vous vous retrouverez encore dans ce mélange de folk et de punk-rock prêt à réveiller le ou la gréviste en vous!"
A noter que "Partisan" est une reprise de "The partisan" qui est une reprise/traduction par Leonard Cohen de "la complainte du partisan", sur un texte d'Emmanuel d'Astier de la Vigerie et sur une musique de la fabuleuse Anna Marly (qui composera aussi celle du chant des partisans). Le fanzine explique très bien tout cela.


Comment je suis devenue anarchiste (Isabelle Attard)


Comment je suis devenue anarchiste (Isabelle Attard)

Disons le, ce petit livre (150 pages) fait partie de ces petits livres qu'il faut avoir lu à vingt ans. Comme "dieu et l'état", "le manifeste", "sur la télévision", "la société du spectacle" etc... Ce livre part de l'expérience concrète de députée pour aller vers la découverte de la démocratie horizontale.
On y parle espagne 36, kronstadt, Mahkno, Voltayrine de Cleyre, Murray Bookchin... Chaque "découverte" est expliquée avec concision, ce qui fait de l'ouvrage un véritable mémento anarchiste. Comme disait l'autre : "Avec ça tu gagneras du temps".


 

Camera Silens par Camera Silens (Patrick Scarzello)
 

Camera Silens par Camera Silens (Patrick Scarzello)
"Camera Silens par Camera Silens"... c'est l'histoire de CS, groupe culte bordelais, récemment revenu au coeur de l'actualité par le retour/reddition de son chanteur Gilles Bertin après 28 ans d'une cavale provoquée par le casse de la Brinks toulousaine en 88. Le bouquin est un pavé qui entremêle des témoignages et des passages de recontextualisation bienvenue, ainsi on est jamais perdu devant le foisonnement.
C'est à la fois un livre témoignage sur le groupe, mais aussi sur l'époque : "Tout était tellement chiant en ces débuts des années 80... mais il y avait aussi tout à inventer !" (Benoit).
Et l'intro de Thierry Saltet qui nous parle des punks et des skins,du ska et de la Oi!, est fort passionnante.

 


!aNGRr!

Depuis la dernière newsletter, on a fait le plein de références du curious label !anGRr!.
On en a même fait un article qui détaille tout ça, c'est par >ici<.

"Sortie petit à petit du confinement et grosse mise à jour du catalogue, avec un nouvel arrivage en provenance de la planête !aNGrr! , plein de bonnes choses qui datent un peu mais qui à l'instar d'un bon vin ne font que se bonifier avec l'âge.
Disons que ce sont des productions de garde. Avec du Fermin Muguruza et du Jello Biafra dedans, c'est dire si c'est inaltérable !"
 

Secret Chiefs 3 - Eyes of Flesh, Eyes of FlameSECRET CHIEFS 3 - Live At The Great American Music Hall 2007
 
SECRET CHIEFS 3 - Radar / SaptarshiHEALTH HAZARD - Not Just A Nightmare
 
GUESS WHAT - Al KhawarizmiFERMIN MUGURUZA / FUN DA MENTAL - Euskal Preso Politikoen Famili
 
CherNObyl: Endless TragedyTear Of A Doll
 
Zoo - Khawagaka

 


 


Un peu de restock


L'arrivée d'une nouveauté Rudy's Back nous a permis de restocker quelques références du label trop tôt diparues (de nos bacs)...
 

Pavasse - Dans la rue (LP)Cartouche - Bread and roses (LP)
Mauvaise Graine - HopeCartouche - A venir

 


Et pour finir...

 

Quelques trucs.

  • Après le bouqin de Camera Silens précité, les Editions du Castor Astral s’apprêtent à sortir (ou c'est déjà sorti) (c'est pour septembre), "Requiem pour un keupon", de Rémi Pépin. C'est un peu curieux cet intérêt soudain de l'éditeur pour la keuponnerie hexagonale... est-ce donc qu'en plus de rentrer à l'université, le punk français deviendrait-il lucratif ? A LaDistroy on ne confirme pas.
  • Un certain révérend ne révérant pas trop grand chose commis ce clip expiatoire durant le confinement
  • Vous en avez certainement entendu parler : le St Sauveur, bar antifa de Ménilmontant, a été condamné à une fermeture administrative... pour avoir été attaqué par des néo-nazis ! "Non seulement le préfet de Paris affiche ainsi sa complicité avec l’extrême droite violente, mais cette opération est préoccupante au delà d’un cas particulier. Cela signifie qu’à l’avenir, il suffira pour des néo-nazis d’aller attaquer un lieu militant pour obtenir sa fermeture par les autorités au nom de prétendues « rixes »." (La Horde)
  • Ca date d'octobre 2018 (deux ans déjà) mais c'est toujours bon à voir... un petit reportage d'Arte sur les festoches punk de Mont de Marsan en 76 et 77.
  • Un bouquin sur les Thugs s'apprète à sortir, ça va s'appeler "Radical history" et Virginie Despentes en a fait la préface. Évidemment on vous en reparlera...
  • Profitant du confinement, les productions de la Société Qui Pue ont décidé de réactiver leur site web (un vrai sans pub, youpi). Joie de retrouver les opus de La Société Elle A Mauvaise Haleine (dont on avait co-prod le 10" Tout va très bien). Et une page de liens à vous rendre béatement nostalgique...

 

Rentrez vous bien, et n'oubliez pas de mettre vos masques !

 

Salutations distroyées,
abFab pour LaDistroy

Si vous nous kiffez, parlez de nous, diffusez-nous, linkez-nous.
Notre principal réseau social, c'est vous !
(don't forget it) (never)

 

Envoyée le Saturday 05 September, 2020.
0 items
Languages
Français English
We Accept