Les archives de la newsletter

Le Bullit gang débarque ! Les Slugs aussi..

Cette newsletter est le meilleur moyen de vous tenir informé des nouveautés du catalogue (mais pas que...). Vous pouvez vous abonner en cliquant ici.

https://ladistroy-shop.fr/images/divers/rikkha_01.jpg

 

Salut à toi camarade distronaute,

Tout d'abord et en préambule, saches que le Molodoï "Dragon Libre", est à nouveau disponible en double-vinyle. En ce moment printanier les distributeurs de colis se montrent particulièrement taquins : livraisons en retard et perte de colis sont de retour avec les hirondelles et les cloches. Je ne sais pas si comme les hirondelles, les travailleurs de la livraison sont victimes des pesticides, mais c'est un poil agaçant pour tout le monde.
Toujours est-il que le restock en provenance du label AZM est bien arrivé. Vous pouvez à nouveau trouver le recueil graphique de Laul, Rage dedans. Et par la même occasion, on vous propose de la nouveauté toute fraîche, la sortie qui n'est plus imminente de Je ne suis pas ton ami, le dernier album des Slugs, "punk belge depuis 40 ans". 40 années d'existence et toujours autant de pertinence et de mordant.

Les Slugs - Je ne suis pas ton ami (LP)Rage dedans - Laul

Fin du préambule, et début de la vraie niouze.

Bullit Records, et son alter ego Le Bison Prod (tous deux étant l'émanation du même individu, Seb LeBison) étaient jusqu'alors de grands absents du catalogue. Tout étant bien souvent une question de bonne rencontre au bon moment, ce fut le cas avec le taulier lors de la Jimi 2018 (nous avions des stands complémentaires : le stand de Bullit était visiblement tenu par un maniaque psycho-rigide du rangement, et celui de LaDistroy était tenu par... moi -c'est à dire un gros foutoir). Et puis les mails, parfois c'est comme la Poste : un coup ça marche un coup ça merde. Mais au final, on y est arrivé, et on est bien content, à LaDistroy, de vous présenter quelques prods made in Bullitison (Bullit et Le Bison, suivez un peu, tsss tss...). Et ce qui est cool, c'est que cela vient faire grandir notre rayon "Grrrls to the front", puisque parmi les principales refs ajoutées sont celles de groupes emmenés par deux femmes puissantes : Juliette Dragon pour Rikkha, et Loolie pour Loolie and the surfing Rogers.

https://ladistroy-shop.fr/images/divers/banniere%20bullit%20-%20white.png

Rikkha fût co-fondé il ya maintenant une dizaine d'années par Juliette Dragon et Seb Le Bison. Juliette Dragon, c'est la papesse du burlesque hexagonal (Le Cabaret des filles de joie) et cela se ressent dans l'ADN du groupe : de la zique au jeu de scène en passant par l'artwork et l'ambiance du groupe. Les French Cramps balancent un garage rock'n roll parcouru de miaulements. Féminin, féministe, félin .... féliniste quoi !
Pour en savoir plus sur le groupe, je vous conseille, comme d'habitude, de jeter un oreille à l'interview donnée à Konstroy (émission punk de fpp, je ne vous fais plus l'article) lors d'une soirée de soutien mensuelle organisée au CICP, et qui se trouve ici. Rikkha vient de sortir son deuxième album (qui est aussi sa cinquième prod), The beast. Vous trouverez les autres prods de Rikkha (made in Bullit) au Catalogue.

Rikkha - The beast (LP)

Loolie and the Surfing Rogers, c'est un groupe structuré autour d'un duo composé du sax Mat Le Rouge, et de Loolie, à la voix divine et au caractère bien trempé. Il n'y a pas grand chose à ajouter à la description du label : "On se plait à comparer leur musique à une bande son parfaite pour un film de Tarantino. Mais Loolie & the Surfing Rogers c’est aussi une fusion entre une chanteuse d’origine Kabyle, des musiciens alternatifs français et un amour commun de la musique noire américaine." Là encore, je vous encourage à jeter une oreille à l'interview donnée à Konstroy pour la sortie de leur premier album, Tell me what you want, dans laquelle le discours et l’engagement du groupe peut paraître détonnant à ceux qui ne se fient qu'à l'imagerie et à la première approche.

Loolie and the surfing rogers - Tell me what you want (LP)

Au catalogue Bullitison il ya aussi Western Machine, emmené par Seb. Du bon gros rock'n roll américain qui tâche. Du genre qu'on écoute comme un plaisir non-coupable, en opinant du chef qu'on aura recouvert d'un stetson avant de poser le saphir sur le vinyle.

Western Machine - From Lafayette to Sin City (LP)

 


Le rayon Bullit / Le Bison


 

Rikkha - The beast (LP)Rikkha - Nuit fatale (LP)
Rikkha - Kitten on wheels (10")Rikkha - Covers (10")

Western Machine - From Lafayette to Sin City (LP)VA - La Féline #2

Loolie and the surfing rogers - Tell me what you want (LP)

 


ET POUR FINIR...


 

  • SAVEZ THE DATE ==> Concert de soutien à Fréquence Paris Plurielle, le 15 juin !  On ne le répètera jamais assez, mais les radios libres sont en danger, et FPP est vraiment sur la corde raide. Des radios comme ça, rebelles, éclectiques, alternatives, et sans pub (t'es une radio en 2019 et t'es sans pub, mais allo quoi !)... on n'en fait plus. Tout en FPP fait penser à un bastion de résistance à la folie, et disons le, à la grande connerie qui enfume notre époque aussi surement qu'un nuage de lacrymo sur une manif pacifiste.
  • Si vous êtes un groupe (ou un label) avec un début d'embryon de conscience politique, alors vous vous posez certainement la question de la pertinence de mettre vos vidéos sur youtube, car les Gafam c'est le mal (et Youtube appartient à Google). Au lieu de continuer à fliquer vos visiteurs pour le grand plaisir des ogres à l'avidité de données personnelles insatiables, vous pouvez commencer à mettre un début d'orteil dans le maquis de la résistance au capitalisme de surveillance en confiant vos vidéos à Yiny. Le service a été mis en place justement pour les groupes qui veulent proposer une alternative non fliquante à leur public pour tout ce qui est vidéo. Ils sont venus l'expliquer à Konstroy (FPP power) (et même que c'était votre serviteur qui co-animait l'interview).
  • Il semblerait que Jeff ait relancé la machine de son webzine, Le Temps Désarticulé.
  • Je ne sais pas trop quoi penser de ce "série documentaire" de France Cul, consacrée au punk qu'est pas dead. "Punk is not dead ! Si 40 ans après, le bilan peut être amer, avec une scène retournée par le capitalisme, le punk est au fondement d’expériences artistiques et politiques originales dont l’autodétermination fait partie. Mieux encore, il est désormais entré à l'université." Supaire.
  • Sur FPP (oui, cette radio est un trésor), il ya "Salle 101", sorte de salon littéraire science fictionnesque présenté par des punks atrabilaires. Et l'émission du 14 février (cela remonte, mais j'ai gava de podcast en retard), fût l'occasion pour l'un des Abdalov de présenter "Blood Punks", une bédée avec des punks et des vampire, dont l'auteur MikeulPonk a crowdfondé la parution. En attendant le deuxième tome qui est en préparation, le premier est parti en ré-impression, et quelque chose me dit que LaDistroy pourrait vous en proposer quelques exemplaires d'ici très rapidement... Affaire à suivre ! (de très près).

 

 

Et plus que jamais ...
 
Si vous nous kiffez, parlez de nous, diffusez-nous, linkez-nous.
Notre principal réseau social, c'est vous !

(don't forget it) (never)

 

Salutations distroyées !
abFab pour LaDistroy

 

 

 

 

Envoyée le Wednesday 08 May, 2019.